Au commencement était

« Ceci n’est pas un livre. C’est un festin intellectuel. Il est profond, iconoclaste, rigoureux sur le plan factuel et passionnant à lire. »
– Nassim Nicholas Taleb
En savoir plus

L'enfer numérique

Quelles sont les conséquences physiques de la dématérialisation ? Comment les données impalpables pèsent elles sur l’environnement ? Quel est le bilan carbone du numérique ? Autant de questions que les utilisateurs d’outils connectés en tout genre ne se posent pas. Et pourtant, la légèreté du net pourrait bien s’avérer insoutenable. Trois ans après sa formidable enquête sur les dessous des énergies vertes, "La guerre des métaux rares" (plus de 70.000 exemplaires toutes éditions confondues, traduit en plus de 10 langues), Guillaume Pitron nous propose une enquête fascinante qui interroge le coût matériel du virtuel.
En savoir plus

Les lendemains chanteront-ils encore ?

En savoir plus

Le fleuve qui voulait écrire

Voici un ouvrage historique. Pour la première fois en Europe, un fleuve a la possibilité de s’exprimer et de défendre ses intérêts à travers un système de représentation inter espèces. Le fleuve qui voulait écrire déploie un récit : celui d’un soulèvement légal terrestre où une commission constituante se voit confier la charge d’accueillir les éléments de la nature (fleuves, lacs, rivières, forêts, vallées, océans…) dans nos enceintes de décision politique.
En savoir plus

Le Parlement des Liens

Réécoutez en podcast cette performance de la pensée : https://www.leparlementdesliens.fr/r%C3%A9%C3%A9couter-les-conversations
En savoir plus

Agenda

Parlement des Liens

Du 4 au 6 juin au Centre Pompidou, le Parlement des liens réunira 53 des plus éminents scientifiques, philosophes, économistes, juristes, anthropologues, médecins, écrivains, etc… pour éclairer la manière dont tous nos savoirs se refondent aujourd’hui à la lumière des liens et des interdépendances. 

 

Plus de 30 domaines seront ainsi réinterprétés à l'occasion de 42 conversations. Deux "parlementaires" de domaines distincts seront en tête à tête pendant 45 minutes. 

 

Le public est invité à écouter ces conversations grâce à des casques audio.