Aux origines du judaïsme

Aux origines du judaïsme


Jean Baumgarten
Julien Darmon


Date de parution : 24/11/2012
ISBN : 979-10-209-0003-6
528 pages, pages
175 x 245 cm cm

38.00 €


Au moment où le peuple juif et l’histoire du judaïsme ont donné lieu à des ouvrages contestables et souvent lacunaires, ce livre, par sa grande érudition et sa hauteur de vue, arrive à point nommé.


Voici un livre qui, sans conteste, deviendra la référence. Écrit par d’éminents spécialistes issus des plus prestigieuses institutions et universités, il donne à voir et à comprendre l’histoire du judaïsme et du peuple juif. Les origines, les évolutions, les constances ou les ruptures, mais surtout, parce qu’il s’agit de l’histoire d’une nation qui fut longtemps sans État ni territoire géographique, dont les menbres parlaient une grande diversité de langues et s’exprimaient à travers des traditions très différentes, l’histoire de ses singularités : les cultures, la religion, les modes de vie, la production intellectuelle, la force de ses symboles et de son imaginaire. Tels sont les grands thèmes qui constituent le livre : le monde de la Torah, les origines du midrash, l’interprétation talmudique, la philosophie dans la tradition, l’histoire de la kabbale, les origines du hassidisme, les dissidences, la liturgie dans la vie juive, les naissances du judaïsme séfarade et ashkénaze, l’histoire des communautés et des institutions sociales, l’essor des modernités juives, le sionisme, le judaïsme aujourd’hui…

Il est frappant de constater que, si l’histoire du peuple juif est pour une bonne partie celle d’un exil politique, elle est aussi celle d’un exil existentiel : comment réconcilier le ciel et la terre, l’idéal qui s’exprime dans les livres et le réel souvent tragique. Mais également combien « la conception lacrymale de l’histoire juive » affleure à peine : si le ghetto et
les persécutions marquent le quotidien des Juifs, la « vraie vie » est bien davantage entre les lignes du Talmud, du Midrash ou de la kabbale.

Le volume, en retour, déconstruit l’idée selon laquelle l’histoire juive serait une non-histoire, une vie hors du temps, suspendue à une attente passive : au contraire, les facettes de la vie de l’esprit juif s’exprime sur le mode d’une authentique progression historique et se réinvente constamment.

Au moment où le peuple juif et l’histoire du judaïsme ont donné lieu à des ouvrages contestables et souvent lacunaires, ce livre, par sa grande érudition et sa hauteur de vue, arrive à point nommé.