Bienvenue à Webland

Bienvenue à Webland


Christophe Alévêque


Date de parution : 02/11/2016
ISBN : 9791020904393
224 pages

17.00 €


Disponible également en version numérique
Prix : 9.99 €

Internet c’est génial, oui mais…

Christophe Alévêque, humoriste et auteur du succès de librairie On a marché sur la dette s’intéresse ici à l’économie du net ! Un ouvrage drôle et incisif mais également très documenté sur les arcanes d’un monde auquel nous avons tous à faire au quotidien.


Oui, Internet c’est gratuit, mais comment les sites, plateformes, réseaux sociaux et autres moteurs de recherche gagnent-ils de l’argent, et souvent beaucoup ? Cette gratuité ne serait-elle pas un leurre ?

Oui, Internet c’est la liberté, mais en échange je deviens un fichier sur pattes. Au fait, je vaux combien ?

Oui, Internet c’est une ouverture sur le monde, mais aussi un repli sur soi.

Oui, sur Internet on trouve tout, mais aussi n’importe quoi.

Oui, Internet c’est l’expression d’une nouvelle forme de démocratie, grâce à Internet je peux donner mon avis au monde, je peux exister internationalement. Mais n’est-ce pas ce que font les djihadistes ? 

Oui, Internet c’est la culture mondiale à portée de clics, et le numérique la promesse d’une solution globale à tous nos maux. Mais c’est aussi mon nouveau cerveau, ma nouvelle intelligence, mais artificielle.

Oui, avec Internet on gagne du temps, de l’énergie, on peut tout faire, tout acheter, c’est tellement pratique. Mais le parcours n’est-il pas fléché ?

Oui, avec Internet j’ai beaucoup d’amis, je peux les compter, et je sais s’ils m’aiment ou pas, s’ils aiment ce que je dis, ou ce que je fais. Mais n’est-ce pas aussi un audimat en temps réel, pire que celui de la télévision, un véritable diktat ?

Oui, avec Internet je peux faire connaître mon art, mais à quel prix. J’offre du contenu, et je reçois des « like ». Combien valent ces « like » auprès de mon banquier ?

Oui, quand j’achète un billet d’avion sur Internet c’est tellement facile. Mais j’accepte tout les yeux fermés, et je fais le boulot d’une agence de voyages. Ne suis-je pas un vecteur de chômage ?

 

Oui, Internet c’est convivial et participatif, mais les acteurs du Net sont-ils conviviaux et participatifs avec l’impôt. Ne veulent-ils pas imposer un nouveau modèle, et remplacer les Etats ?

 


Oui, Internet c’est l’avenir, mais avons-nous le choix ? Ce progrès obligatoire est-il vraiment démocratique ? 

Avant de démarrer l’écriture de ce livre, j’étais une sorte d’inculte en matière de numérique, un simple utilisateur du Web, pas très doué en plus, un internaute par obligation, plus que par plaisir.

Je trouve que c’est un outil fantastique, mais…

 

Pour ne pas vous ennuyer, et surtout parce que je ne suis pas un expert ou un spécialiste, en numérique ou en digital, j’ai choisi de vous raconter des petites histoires. D’imaginer des personnages, des utilisateurs du Web, des internautes, à qui il va arriver de nombreuses, et étranges aventures. Ou bien alors, qui ont décidé d’écrire des lettres  à monsieur Web, au gros Big Data, ou à madame La Toile. 

Attention, si les acteurs sont fictifs, les données sont réelles. Toutes les informations, tous les chiffres, tous les faits liés au numérique qui parsèment ce livre sont avérées.

 

Et devinez où je me suis renseigné en permanence pour alimenter cet ouvrage sur Internet ? 

Sur le Net bien sûr. »