L'impasse collaborative

L'impasse collaborative


Pour une véritable économie de la coopération


Éloi Laurent


Date de parution : 03/10/2018
ISBN : 979-10-209-0632-8
192 pages
12.5*19 cm

16.00 €


Disponible également en version numérique
Prix : 11.99 €

Commander


Nous vivons, en apparence, un âge d’or de la communication et de la collaboration. La révolution numérique nous connecte à tout, tout le temps, et le travail en commun s’impose partout, de l’école à l’univers professionnel. Cet ouvrage entend traverser ces apparences pour montrer que derrière ce règne de la collaboration se cache une crise profonde de la coopération. 


Notre époque est marquée par un paradoxe : nous vivons simultanément le règne de la collaboration et le recul, peut-être même le déclin, de la coopération. Le problème est général et profond : la coopération est aujourd’hui dévorée par la collaboration. Or des sociétés collaboratives d’où l’esprit de coopération disparaît sont des sociétés frénétiques mais dévitalisées, nerveuses mais instables, et finalement conservatrices, car incapables d’innovation et d’adaptation. 

Ce livre dévoile trois visages de la crise de la coopération que nous traversons : l’épidémie de solitude, qui, plus que la montée tant décriée de l’individualisme, isole les personnes et les empêche de faire société ; l’avènement des nouveaux passagers clandestins – multinationales, 1 % les plus fortunés… –, qui, à force de contourner, ridiculiser et saboter règles fiscales et droit social, finissent par décourager la coopération ; enfin, la guerre contre le temps, induite par une transition numérique hypertrophiée et une transition écologique négligée, rendant incertain l’avenir de la coopération sous la pression conjuguée d’une accélération du présent et d’un obscurcissement du futur.

C’est pourquoi il nous faut reconquérir les imaginaires et reconstruire les institutions de la coopération. En dépassant les « mythologies économiques » pour sortir de la croissance et retrouver la bienveillance de l’économie civile et la profondeur de l’économie écologique ; en endiguant la concurrence fiscale et sociale – d’abord en Europe – afin de restaurer la puissance coopérative des systèmes sociaux et fiscaux ; enfin en décélérant la transition numérique pour accélérer la transition écologique.

Du même auteur

livre-Le_Bel_avenir_de_l_État_providence-342-1-1-0-1.html
livre-Nos_mythologies_économiques-477-1-1-0-1.html
livre-Nouvelles_mythologies_économiques-492-1-1-0-1.html